« Incentives » pour les compagnies aériennes

À l’origine, les aéroports étaient exclusivement exploités en tant qu’infrastructures. Au cours des deux dernières décennies, les aéroports ont mis en place des programmes Incentives pour augmenter la demande d’aménagements et de prestations de service à l’aéroport. Dans ces programmes, les aéroports proposent aux compagnies aériennes des réductions de taxes, des versements de bonus, ou bien des initiatives marketing communes sur une période définie, pour l’ouverture de nouvelles routes ou pour l’augmentation du trafic passagers ou de fret. D’autres variantes prévoient que les aéroports conviennent de manière bilatérale avec les compagnies aériennes de certaines obligations de croissance et de versements d’Incentives, ou bien que les gouvernements locaux s’engagent à de tels accords avec les compagnies aériennes.

Une enquête menée par l’université de Cologne1 parmi les 200 plus grands aéroports de l’Union Européenne montre que plus de 60 pour cent des aéroports proposent des Incentives, un tiers environ des 200 aéroports utilise un programme d’Incentives officiel, le reste agit via des accords bilatéraux passés entre la compagnie aérienne et l’aéroport, ou bien la compagnie aérienne et le gouvernement local. Quelques aéroports proposent plus d’un type d’Incentive.

Les programmes d’Incentives sont principalement utilisés dans les états de l’UE comme la France, l’Allemagne, la Pologne, la Finlande, le Portugal, et de nombreux petits pays comme l’Autriche. En Italie, aucun programme d’Incentives officiel n’est normalement utilisé, mais des accords bilatéraux que l’on rencontre également en France et en Grande-Bretagne. Quelques aéroports espagnols ont également passé des accords bilatéraux. Sinon ils laissent les gouvernements locaux passer des accords avec les compagnies aériennes.

Il existe deux principaux genres de mécanismes Incentives. Le premier signifie une réduction des taxes d’aéroport, ce soit sous la forme d’une réduction de prix ex-ante ou d’une remise ex-post sur des paiements déjà réalisés, l’autre genre consiste à réaliser des paiements de subvention aux compagnies aériennes qui amènent une croissance de passagers ou de routes aériennes. Ils sont soit fournis sans définitions d’objectif concret, soit visent à financer une part définie des coûts marketing d’une compagnie aérienne.

Quelques-uns de ces Incentives sont des subventions, d’autres de simples remises, d’autres enfin des kick-backs. Quelle que soit la manière dont ils fonctionnent, ils ont tous une chose en commun, c’est qu’ils créent une demande artificielle, des conditions marché dénuées de toute transparence et par là-même des distorsions de l’économie.

Nous exigeons que tout genre de paiement d’Incentives sur les aéroports européens, que ce soit des subventions, des kick-backs ou des remises soit interdit. Les prestations d’infrastructures sur les aéroports doivent être fournies sur la base de tarifs généraux complets et transparents.

 

--------

1 Malina, Robert; Albers, Sascha; Kroll, Natalie: Airport incentive programs – A European perspective Working Paper 107 of the Department of General Management, Business Policy and Logistics, Université de Cologne, Cologne, 2011.